Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

03 Consultez les articles de mémoire

Publié le par memoire-multimedia france

mémoire
l'Histoire en multimédia
memoiremultimedi@aol.com




DECOUVREZ CETTE COLLECTION UNIQUE
D'ENREGISTREMENTS SONORES
 Chants de la Révolution / Archives sonores /
Voix des Peuples / Littérature /
Classiques
/ Douce France

-Ni Dieu ni maître
Chants libertaires et anarchistes français (1900-1968-

Irrévérencieuses et désespérées, combattantes ou hilarantes, les chansons de cet album évoquent l'un des versants plutôt occultés de la France rebelle du XIXème siècle aux barricades de Mai 68. Un bon conseil pour les partisans du politically correct: ne pas écouter ce CD. Car ces chansons ne sont pas à la mode, elles ne prêchent pas la bonne parole et sont, pour la plupart, d'une irrévérence bouleversante. Ou plutôt, rafraîchissante, à l'heure où l'on patauge dans la gadoue de la pensée unique. Les chansons de Ni Dieu ni maître nous font mal. Elles sont comme une gorgée de genièvre après une longue manif' sous le vent glacial. Elles nous rappellent qu'au delà des conventions et du JT de 20H notre cerveau n'est pas de la guimauve. Et qu'il il fut un temps où l'on a su dire basta et merde. Et planter le drapeau de la révolte sans ensuite demander du pardon devant l'autel électoraliste.Ce recueil présente les deux bouts de la corde libertaire et anarchiste française. D'un côté le romantisme accablant du Triomphe de l'Anar-chie ou de la Marsei-llaise anticléricale in-terprétées par Marc Ogeret. De l'autre, la sourde rancune de Mai 68 avec son cortège d'humour et d'espoir déçu. Et pour cela, rien de mieux que les parodies. Ainsi, sur les airs de ÇA bicycletteÈ on chantera La Mitraille tte. Ou en fredonnant Les Feuilles mortes, l'on découvrira que Les bureaucrates se ramassent à la pelle dans la voix inoubliable de Vanessa Hechloum. Commun dénominateur de ces créations: l'on ne naît pas révolutionnaire, on le devient. Et comme l'adversaire n'est pas quelqu'un prêt à nous écouter, il faut donc faire de la sorte qu'il déguerpisse le plus vite possible. C'est le message de Des canons, des fusils de la Valse de Darboy ou de la Crise. Impitoyable, humoristique, caustique, nulle interprétation ne mâche pas ces mots Le Bon Dieu dans la Merde évoque la lutte contre le cléricalisme de tout bord, tandis que Ceux d'Oviedo ou la Makh-novstchina nous rouvrent la plaie des combats entre les frères-ennemis de la Révolu-tion d'Octobre ou la Guerre d'Espagne. D'un côté ceux du chiffon rouge et de l'autre ceux du drapeau noir. Ni Dieu, ni maître Les chants de la Révolution Vol. 01-Le triomphe de l'Anarchie (Charles Avray) 02-La Makhnovstchina (Anonyme-Folk. russe) 03-La mitraillette (P. Barouh / J.Le Glou / F. Lai) 04-Le Bon Dieu dans la merde (Anonyme) 05-Ceux d'Oviedo (Jean Lançois-Paul Arma) 06-La Java des Bons enfants (Raymond Callemin-Francis Lemonnier) 07-La crise (E Pottier / F. Tusques) 08-Les journées de Mai (Anonyme-Folk. espagnol) 09-La Gavotte des paysans (Trad.) 10-La Marseillaise anticléricale (Leo Taxil / Rouget de l'Isle) 11-Il est cinq heures (Lanzmann / Le Glou / Dutronc) 12-La valse de Darboy (F. Tusques) 13-Des canons, des fusils-Chanson du CMDO (Alice Becker Ho-Folk. français) 14-La vie s'écoule, la vie s'enfuit (Francis Lemonnier-Folk. belge) 15-Faut plus de gouvernement (Folk. français) 16-La chanson du chômage (F. Tusques) 17-Les bureaucrates se ramassent à la pelle (J.Prévert / J.Le Glou / J.Kosma) 18-L'Internationale (E.Pottier / P.Degeyter) -Interprètes 01-10-15 Marc Ogeret 07-09-12-16 Atelier populaire de chanson 02-03-04-06-02-08-11-13-14-17 (Jacques Marchais-Vanessa Hechloum-Michel Devy-Jean Morlier (arr.) 05-18 Les Camarades-Jean Dandely (arr.)

 

-Hommage à Salvador Allende

Des heures d'espoir populaire à la tragédie de La Moneda assiégé, ces deux CD nous rappellent le courage de la lutte antifasciste dans le 30ème anniversaire de la mort de Salvador Allende La mémoire de cette fumée est toujours là. Les coups de fusil aussi. De même que l'ordalie annonciatrice de la longue nuit fasciste: la soldatesque qui brûle un tas de livres, les autos-da-fe des milices noires, la désolation d'un peuple auquel l'on vient d'arracher l'espoir du socialisme et de la démocratie. Nous sommes aux aurores du 11 septembre. D'un autre 11 septembre. De notre 11 septembre. Celui de 1973. La CIA et le fascisme ont déjà sapé le terrain. La Junte militaire dirigée par Pinochet ne fait que donner le coup de griffe ultime. Les canonnières de l'United States Navy ne sont pas loin des côtes de Valparaiso et ses pilotes de chasse conduisent la charge finale contre La Moneda. Pas au son apocalyptique de Wagner mais doués d'une implacable froideur à l'heure de décharger leur bombes et repartir ensuite sous un ciel de plomb et de cendres. Un homme résiste entouré par ses hommes et il n'hésitera point à faire don de sa vie pour défendre ses idéaux de justice sociale et de liberté. Tel est le cadre historique qui anime ces deux productions: l'hommage à Salvador Allende et la chronique Septembre sanglant. Deux CD liés par l'histoire et le drame mais aussi par la combativité de ces jours de feu et de sang.Le CD Hommage à Salvador Allende nous offre les chansons écrites à son combat et à la mémoire des antifascistes chiliens qui ont cru au rêve de justice du gouvernement de l'Unité populaire. Nous allons découvrir les créations de Sergio Ortega Venceremos et le Pueblo Unido et les chants populaires de l'époque comme La Victoria de Allende, la Chanson du Pouvoir po-pulaire ou Companero Présidente. Témoignages de l'unité unique entre étudiants, ouvriers et paysans que le plomb fasciste voulut anéantir. La surprise et la douleur de ce temps nous arrivent par les voix des Quilapayun, Inti-Illimani, Hector Pavez ou Carlos Puebla dont les chansons sont le symbole d'une rare solidarité internationale. Temps fort de ce recueil, l'interprétation de Francesca Solleville et son Camarade Chili. Hommage à Salvador Allende Les chants de la Révolution Vol.3201-El Pueblo unido (Sergio Ortega) 02-Aqui me quedo (Victor Jara / Pablo Neruda) 03-Compromiso con Allende (Carlos Puebla) 04-Camarade Chili (Jean Max Brua) 05-La victoria de Allende (Fernando Gonzalez) 06-Canto a la solidaridad (Carlos Puebla) 07-Marcha de la Unidad (E.Carrasco / R.Parada) 08-Todos unidos (Carlos Puebla) 09-No nos someteran (Sergio Ortega-Inti-Illimani) 10-Punto de vista sobre Pinochet (Carlos Puebla) 11-Companero Presidente (Eduardo Carrasco) 12-Senora Hortensia (Carlos Puebla) 13-Cuenca de la CUT (Hector Pavez) 14-Venceremos (Claudio Iturra / Sergio Ortega) 15-Cuenca de la solidaridad (Eduardo Carrasco) 16-Donde est‡n? (Eduardo Carrasco) 17-Pido castigo ((Eduardo Carrasco / Pablo Neruda) 18-Cancion del poder popular (Luis Advis-Julio Rojas) 19-Las ultimas palabras (Miguel Coulon) 20-Dernier discours de Salvador Allende Interprètes 01-07-11-15-16-17 Quilapayun 02-Victor Jara 03-06-08-10-12 Carlos Puebla y sus Tradicionales 04-Francesca Solleville 05-Aparcoa 09-14-18-19 Inti Illimani 13-Hector Pavez

 

-Septembre sanglant

Le deuxième CD pour ce 30ème anniversaire de la mort d'Allende juxtapose la chronique et la rigueur historique aux chansons de la période 1970-1973 et se prolonge avec les enregistrements des émissions clandestines de la résistance chilienne. Nous retrouverons les discours de Salvador Allende, ses paroles pleines de beauté et de courage à l'adresse des jeunes. En même temps que sa farouche détermination pour accom plir le mandat populaire même au prix de sa vie. Sa voix nous arrive depuis ce 11 septembre 1973. C'est Allende lui-même qui devient le premier chroniqueur de ce combat inégal. Sa voix fatiguée nous parvient au milieu de l'orage de fer et de feu jusqu'au silence terrifiant. Les chansons de Victor Jara, Soledad Bravo et Ali Primera nous rappellent ces moments dramatiques de la gloire et de la chute de l'espoir socialiste aussi bien que les enregistrements uniques évoquent l'élan d'indignation et de solidarité que ces évènements réveillèrent de par le monde. La voix de la fille de Salvador Allende de-mandant à la gauche française l'unité pour au combat. Les mots de François Mitterrand en hommage au héros de la Moneda. Et l'indomptable organisation des antifascistes chiliens pour continuer à dénoncer les affres de la Junte sur les ondes de Radio Magallanes.En somme deux documents indispensables à l'heure du souvenir de cette date, encore ouverte comme une plaie béante de notre histoire récente.SEPTEMBRE SANGLANT (I)LA VICTOIRE POPULAIRE 01-La terre du Chili 02-Canto General (Pablo Neruda) dit par Pablo Neruda 03-L'Unité Populaire 04-Discours de Salvador Allende à la jeunesse (novembre 1971-05-Standard Oil Especial (Victor Jara) int. Victor Jara 06-Les lois du peuple 07-Don Chicho no esta solo int. A. Primera 08-L'art populaire 09-BRP (V. Jara) int. Victor Jara 10-(1972-Interview de Salvador Allende 11-La mise en garde de Fidel Castro 12-A Cuba (V.Jara) int. Victor Jara 13-(1972-Interview de Salvador Allende 14-Discours de Salvador Allende (Juin 1973-(II) 11 septembre Le PutSch 15-7H00 Santiago de Chile 16-La Junte dévoile son but 17-7h57 La confussion 18-Salvador Allende parle aux ouvriers 19-Nouvelles de Radio Magallanes 20-9H00 La résistance se prépare 21-Salvador Allende informe la population 22-11H45 Cadre de situation 23-Nouvelles de Radio Magallanes 24-Les deniers combats 25-Dernier discours du Président Allende 26-Crime ou suicide? (III) Et la nuit commença 27-Premier decret de la Junte militaire (Septembre 1973-28-Santiago de Chile (Pablo Milanés) int. Soledad Bravo 29-Programme de la radio clandestine Escucha Chile Octobre 1973 30-Alerta pueblos del mundo (H. Pavez) int. H. Pavez 31-La lutte d'Allende par François Mitterrand (septembre 1973-32-Octobre 1973 Meeting à Paris. Discours d'Isabel Allende 33-Programme de la radio clandestine Escucha Chile Mars 1974 34-A Salvador Allende en su combate por la vida (Pablo Milanés) int. Soledad Bravo

 

-Chine Révolutionnaire Chansons du communisme chinois 1927-1971-

Tout à la fois Nation et continent, pays et univers, peuple et galaxie linguistique, la Chine demeure un point d'interrogation. Rien n'est comparable, nul repère ne peut être utilisé et moins encore nos traditionnelles boussoles culturelles. La Révolution chinoise ne fut pas une exception à cet étonnement mêlé d'incompréhension. Les luttes des communistes chinois pour la République pendant les années 20, le combat contre les nationalistes du Koumingtang, puis contre les envahisseurs japonais et la victoire révolutionnaire de 1949 demeurent une saga presque insaisissable. Ce recueil de chansons de la Chine révolutionnaire tâche de combler un vide politique et artistique. Certes, les chansons recueillies dans cette nouvelle production sont des louanges sans ambages au pouvoir représenté par Mao Tse toung et au Parti communiste chinois. Mais elles sont aussi un hommage rendu à la lutte et au travail du peuple dans un registre qui nous est inconnu. Dimension que l'on trouvera aussi dans les interprètes puisque, dans tous les cas, ce sont des ouvriers et des paysans, des enfants et des soldats de la République populaire. Ce dernier élément, qui ferait rire n'importe quel producteur du show business occidental, nous émeut. Car la beauté de ces choeurs et de ces solos ouvre la porte à nos sens, là ou l'ignorance conceptuelle nous déboussole. Seul repère chargé des échos qui nous sont proches: l'Internationale, interprétée par la chorale de l'Opéra de Pékin, et l'Hymne de la République, dont les accents martiaux ne sont pas éloignés des grandes compositions de la chanson révolutionnaire mondiale. En somme, 24 créations d'une époque charnière de cette Chine révolutionnaire si porteuse d'espoir dans le passe et si pleine d'interrogations pour l'avenir. Chine révolutionnaire Les chants de la Révolution Vol. 01-L'Internationale (Degueyter / Pottier) (chorale) 02-L'Orient Rouge (Li-Yeou-yuan) (chorale) 03-Ode du peuple Yao au Président Mao 04-Longue vie au Président Mao (chorale) 05-Remettons notre récolte à l'Etat (danse populaire) 06-Victoire de la Nouvelle IV Armée 07-Prolétaires du Monde entier (chorale) 08-Le Socialisme est bon (chorale) 09-Le Soleil se lève dans la prairie (solo masculin) 10-Cha-Kia-Pan (extrait de l'Acte IV de l'opéra Cha Kia Pang) épisodes de la guerre contre le Japon 11-Mao Tse-tung brille sur nous (choeur féminin) 12-Envoyons des engrais dans les montagnes 13-Tous le Peuples du Monde vaincront (chorale) 14-Les Peuples d'Asie, Afrique et d'Amérique-latine réclament leur libération 15-La voie du socialisme est la plus large 16-Nous sommes les petits membres de la commune populaire (chorale) 17-On est occupé à ramasser l'engrais 18-Vive le Parti Communiste Chinois (chorale) 19-Le peuple Hani aime le Président Mao 20-Aprendre auprès des ouvriers (chorale) 21-L'Armée de Libération arrive à Li, notre village 22-Trois disciplines et Huit recommandations (chorale) 23-La Mongolie offre un cadeau à Mao (chorale) 24-Hymne National de la Rep. Populaire de Chine Interprètes: 01-04-Chorale des Petits Combattants Rouges de Wuhan 02-07-08-Chorale de l'usine textile N4 de Sian 05-12-14-15-17 Troupe culturelle et artistique de la province de Sichuan et Ensemble de chant et danses 03-11-19-21-Chorale de Shaoshan 09-Paysan d' la commune populaire du Rocher Blanc 23-Chorale des employés de la brigade d'élevage de Tahe-Man (Mongolie intérieure) 24-Grand Orchestre de Pékin 06-10-Troupe de l'Opéra de Shangaï 13-18-22-Groupe Artistique de l'usine de produits chimiques de Wuhan 16-20-Choeur du Palais des Enfants de Shangaï

 

-Insurrection à Vilno Chants antinazis du Ghetto (1942-1944)

Moins connus que les héroïques combattants du Ghetto de Varsovie, les résistants juifs de Vilno prirent les armes l'été 1943 pour faire face à l'extermination nazie. Or, à la différence de ceux de Varsovie ils ont connu la victoire finale quand la ville fut libérée par l'Armée soviétique. Ce CD nous offre un recueil de chansons en yiddish évoquant la résistance de 1942 qui déboucha sur cette bataille inégale et mémorable. écrites et composées par des témoins et des combattants, ces chants dépeignent la férocité de l'époque et la décision de vivre libres ou mourir. Unter Deine Weisse Stern, Shtiller-Shtiller, Freeling, Vilna et tant d'autres créations nous arrivent par les magistrales interprétations de Chava Alberstein, Shimon Israeli et Helena Hendel, accompagnés par la chorale des anciens combattants du Ghetto. Un document d'une rare beauté et un poignant témoignage pour rendre justice à la mémoire de ceux qui surent dire non à la barbarie hitlerienne. Insurrection à Vilno Les chants de la Révolution Vol. 3401-Vilna (L. Wolfson / A.Olshansky) 02-Partizaner lied (H. Glick) 03-Vig lied (L. Rudnitsky) 04-Farvos Iz Der Himmel (L. Opeskin) 05-Ich Beink Aheim (L. Rosenthal) 06-Yugent Hymn (S. Katcherginsky / B. Bubin) 07-Unter Deine Veisse Shtern (A. Sutskever / A.Brodna) 08-Itzik Wittenberg (S. Katcherginsky) 09-Shtiller, Shtiller (S. Katcherginsky / A. Tamir Wolkowisky) 10-TsuEins,Zvei,Drei! (L. Rosenthal / Werber) 11-Freeling (S. Katcherginsky / A.Brodna) 12-Zog Nit Kein Mol (H. Glick) Interprètes: 01-09-11-Chara Alberstein 02-08-12 Shimon Israeli et choeur, Orch. Gil Aldema 03-05-07-Helena ÇNamaÈ Hendel 04-06-10-Choeur et Orch. dirigé par Gil Aldema

 

-Les Chants du Front Populaire

La victoire du Front Populaire fut-elle le début ou la synthèse d'un processus de l'histoire des luttes ouvrières et populaires? La prise du gouvernement ce 3 mai 1936 par socialistes, communistes et radicaux de gauche, était-elle née d'une simple alliance électorale? Ce fut une époque, un avatar? Le contenu de ce CD démontre quelque chose qui va au delà d'un disque de chansons politiques. Nous découvrirons un peuple qui lutte et exige, qui se bat et qui vainc. Un peuple qui puisse dans son passé révolutionnaire pour conquérir la dignité de vivre. Ces chansons témoignent des combats passés (La Butte Rouge, La chanson des ouvriers, le Chant des Chômeurs), du cadre politique antérieur à la montée du Front Populaire (Han! Coolie!, Clairvaux, les Jeunes gens union Civique). Et, bien entendu, de l'air d'un temps confus et charnier: celui de la confrontation de classe contre classe(Ni Dieu ni Maître, Marche ou crève, Soleil levant). L'on croyait que tout était possible en on s'adonnait au lyrisme d'Allons au-devant de la vie de Chostakovitch L'on découvrait autre chose que l'enfer de la cité et des usines et on partait à la campagne. L'on investissait la vie avec les congés payés, sans oublier les menaces du nazisme, la Guerre d'Espagne ou l'arrogance de ceux qui éructaient l'anathème: Plutôt Hitler que Leon Blum. Les voix de Rosalie Dubois Boris Napes ,Claude Reva et Ensemble populaire de Paris nous promènent dans un temps d'espoir, de courage et de victoire gravés à jamais dans la mémoire des luttes populaires. Le Front Populaire Les chants de la Révolution Vol. 01-Ni Dieu ni Maître (Anonyme) 02-Jeunesse (A.Honegger / Paul Vaillant Couturier) 03-La Butte Rouge (Montéhus / G.Krier) 04-Le Chant des Chomeurs (Ducamp / R.Caby) 05-Marche ou crève (J.Prévert / Louis Bessières) 06-Le sac mal fait (Henri Sauveplane) 07-Les jeunes gens de l'Union Civique (Anonyme) 08-Le Soleil Rouge (M. Boukay / Marcel Legay) 09-Le Pain, la Paix et la Liberté (R.Divert / J.C. Simon) 10-Le jeu du camp fou (André Jolivet) 11-Si vous rêvez! (J.P. Monteil / E.Cloerec Maupas) 12-Au devant de la vie (D. Chostakovitch / Jeanne Perret) 13-Han! Coolie! (Hoff / Aragon / Arma) 14-Clairvaux (Anonyme) 15-Soleil levant (E.Bizeau / G.Isabelli) 16-Girofle-Girofla (Rosa Holt / H. Goublier) 17-Main tendue a tous (D. Milhaud / Ch. Vildrac) 18-La chanson des ouvriers (Jules Jouy / F. Doria) Interprètes 01-03-04-05-08-11-13-15-16 Rosalie Dubois 02-07-09-12-14-Boris Napes 18-Claude Reva 06-10-17 Ensemble populaire de Paris / Union Departamentale CGT Dir Gilbert Martin-Bouyer

 

-Les chants Spartakistes

Edition unique, ce CD Chants des Spartakistes offre les chansons ouvrières allemandes du temps du soulèvement rouge de 1918 et 1919 dont l'âme fut Rosa Luxemburg et le drapeau Karl Liebnecht, assassinés par les casques d'acier proto-nazies. Die Internationale, Bundes lied, Lied der Petroleure, Robert-Blum Lied, Der kleine Trompeter parmi un recueil de 22 chansons parmi lesquelles on retrouvera la version originale de la Rotten Flottenmarsch enregistrée en 1918 en honneur des marins bolcheviks. Accents martiaux, ou ballades ouvrières, écrits dans un temps de rêves et de luttes. Les spartakistes Les chants de la Révolution Vol. 01-Die Internationale (E. Pottier-E.Luckhardt-P.Degeyter) 02-Bundeslied (G.Herwegh / P.Heinz) 03-Reveille (F.Freiligrath-Rouget de l'Isle) 04-Lied der Petroleure (J.Audorf) 05-Auf,auf zum Kampft / 1919 (Anonyme) 06-Robert-Blum Lied (Anonyme) 07-Sozialistenmarsch (M. Kegel / K.Gramm) 08-Empor zum Licht (Wurm / Utherman) 09-Die Rote Fahane (Czerwienski-R. Luxemburg) 10-Neuestes Streiklied 1903 (Anonyme) 11-Partisanen von Amur (Parfenow / Alymow / Busch / Kuba) 12-Das Blutgericht (Anonyme) 13-Rotten Flottenmarsch (A.Besymenski / Schinkel) 14-BrŸder, zur Sonne, zur Freiheit (Radin / Scherchen) 15-Freiheit order Tod (E. Hoernle) 16-Der kleine Trompeter (Anonyme) 17-Es zog ein Rotgardist hinaus (Anonyme) 18-Kerkerlied (Anonyme) 19-BŸxensteinlied (Richard Schulz) 20-Leuna-Lied (Anonyme) 21-Wir sind die erste Reihe (Anonyme) 22-Die ArbeitsmÄnner (Lohannes MosH.Arenz) DUREE TOTALE INTERPRETES 01-08-Rundfunkchor Berlin Dir. H Arenz 12Karl-Heinz Weichert bariton 03-07-MÄnnerchor und Blasorchester ch. H.Arenz 06-18-Hermann HÄhnel bariton 02-15-Rundfunkchor Leipzig Dir F. Häft 04-Chor des Stephan-Hermlin Potsdam 10-Mitglieder des Rundfunkchores Berlin 13-Balalaika Orchester Iskra (1929-20-Chor des Republikensembles der Deutschen Volkpolizei 16-Mitglieder des Erich-Weinert Ensembles 17-Schalmeien gruppe des RFB Berlin-Käpenick 05-09-11-19-22-Soldatenchor und Musikkorps des Wachregimentes Feliks Dzierzynski Berlin 14-Zentrales Orchester des Ministeriums des Innem 21-Rundfunk-Blasorchester Leipzig

 

-Hommage à Vladimir Maïakovsky

Deux révolutions, deux époques et un même élan: celui des révoltes qui ont secoué l'Allemagne au lendemain de la Guerre 14-18 encouragées par la Révolution d'Octobre. D'un côté la Russie du poète Vladimir Maïakovsky. De l'autre les chants de cette révolution Spartakiste de 1918 dont l'âme fut Rosa Luxemburg et le drapeau Karl Liebnecht, assassinés par les casques d'acier proto-nazies. Or, quel peut être le lien entre Berlin en flammes et la victoire bolchevique si ce n'est le témoignage de ces protagonistes trop souvent oubliés? Le CD Hommage à Vladimir Maïakovsky nous offre la voix du poète lui même, dans sa langue et dans son style déclamatoire, aussi bien que ses poèmes lus par sa compagne Lili Brik et les poètes Voskobojnikov et Yevtushenko. Pour illustrer en français la force de la poésie de Maïakovsky, nous proposons huit poèmes mis en musique par le groupe Rosta dirigé par Nicolas Jivalic. Parmi eux: La déclaration de guerre, la Guerre et l'Univers, Vers sur le passeport soviétique et Vladimir Illitch Lénine, le plus percutant hommage jamais écrit au dirigeant bolchevik mort en 1924. Hommage à Maïakovski Les chants de la Révolution Vol. 01-La Déclaration de Guerre (1914-02-Est-ce que vous pouvez? (1913-03-La Guerre et l'Univers (1924-04-Le blouson de Flop (1914-05-150.000.000 (1919-1920-06-Jubilée 07-L'homme d'il y a sept ans / Les parents à tout le monde (1923-08-Les ordres à l'Armée de l'Art (1918-09-Tout mais pas toi (1924-10-La rumeur (1913-11-Vers sur le passeport soviétique (1929-12-Le nuage en pantalon 13-Vladimir Illitch Lénine (1924-14-De rue en rue 15-Desembourbez l'avenir(1925-16-Au sommet de ma voix 17-L'extraordinaire Aventure Interprètes 01-03-05-07-09-11-13-15 Groupe Rosta-Nicolas Jivalic 02-17 lus par Vladimir Maïakovski 04-16 lus par Lili Brik 08-10-14-lus par Valerij Voskobojnikov 12-lu par E. Yevtushenko

 

-Tempête sur l'Irlande / 1916-1972-La lutte continue contre l'oppression britannique

Par où commence-t-on l'histoire résistante d'un pays occupé, meurtri, ravagé par deux fléaux toujours présents: la monarchie et le colonialisme? Par l'espoir des patriotes irlandais de 1789, encouragés par la Révolution Française? Par les jacqueries écrasées par la famine des années 1840? Par les batailles ouvrières et républicaines du début du XXème siècle? Ou bien par les hymnes de lutte des années 1970 en défense des droits civiques? Tempête sur l'Irlande, tente la synthèse historique d'un même combat. Celui qui va de l'insurrection à Dublin (Pâques de 1916-dirigée par l'Irish Republican Army, et qui débouche sur le massacre du Bloody Sunday (le Dimanche Sanglant), perpétré par les Britanniques en 1972. Une vingtaine de chansons rend hommage aux héros de la lutte anticoloniale, dont The Boys of Belfast town, Rifles of the IRA, Soldiers's song, Bogside volonteers For Ireland I'd not tell her name, The Long March, God Save Ireland parmi d'autres. Sans oublier l'hymne des révoltés A Nation Once Again ou James O'Connelly en souvenir du leader syndical rouge fusillé par ordre de Londres. Or, si les titres de ce CD évoquent d'autres chansons révolutionnaires d'Europe, toute ressemblance s'arrête là. Plutôt que des marches vers la victoire ces mélodies sonnent comme une gifle infligée à l'occupant anglais. Nées dans les pubs du Dublin rebelle (Çune pinte de Guiness et on y va à casser du BriticheÈ), ces interprétations d'Owen MacDonagh, The Bogside Men et The Wolfe Tones sautillent, frappent les sens, invitent au mouvement, à la danse. Question de se réchauffer avant la manif'...et la barricade. Nous trouverons ainsi des décalages formidables entre la forme musicale entraînante et des paroles d'une rare férocité. Ironique, cruel et percutant, ce recueil nous dévoile les deux faces d'une honteuse tache sur le front de l'Europe contemporaine: celle d'un colonialisme qui traverse les siècles. Et d'un peuple qui le combat, offrant à l'histoire la mémoire de ses martyrs. Tempête sur l'Irlande Les chants de la Révolution Vol. 01-The Boys of Belfast town (McDonagh) 02-Rifles of the IRA (D. Behan) 03-Soldiers's song (Folk) 04-Impartial Police Force (Derek Warfield) 05-Bogside volonteers (McDonagh) 06-For Ireland I'd not tell her name (Folk) 07-The Long March (McDonagh) 08-God Save Ireland (Folk) 09-The 5th of October (McDonagh) 10-A Soldier's return (Brian Warfield) 11-Free Belfast (McDonagh) 12-On the One road (F. O'Donovan) 13-Burntollet Ambush (McDonagh) 14-Gra mo chroi (Folk) 15-Rights of Man (Guilligan) 16-The Guilford 4 (Brian Warfield) 17-Friends of Civils rights (McDonagh) 18-Come out ye Blacks & Tans (D. Behan) 19-Civils Rights Anthem (McDonagh) 20-The men behind the wire (MacGuigan) 21-A Nation once again (canti) (Folk) 22-James Connolly (Folk) Interprètes 01-05-07-09-11-13-15-17-19 Owen MacDonagh & The Bogside Men 02-04-06-08-09-10-12-14-16-18-20-22 The Wolfe Tones 03-21 Way Out Guild

Commenter cet article